Acuité visuelle chez les enfants en france

opticien en lignePour y voir clair, il faut de bons yeux

Une mauvaise acuité visuelle se répercute négativement sur l’apprentissage tel que l’a stipulé le célèbre Docteur Bernhard Spring.
Lorsqu’un enfant a du mal à lire et à écrire, lorsqu’il est surexcité ou agressif il n’est pas rare que cela cache une déficience visuelle non décelée qui fait que l’enfant a de mauvais résultats scolaires et présente des troubles du comportement.
Il y a bien longtemps que les différentes formes de déficience visuelle ne sont plus marginales: Près d’un enfant sur cinq soit 18%  voit mal. Et la tendance est à la hausse. Selon une étude actuelle , près de 10% des enfants en âge préscolaire sont hypermétropes et auraient besoin de lunettes . Tel est le  constat que fait Véronique Glauser, présidente de Swiss Orthoptics. Au fil de la scolarité, on constate toutefois que la myopie est de plus en plus répandue.

Les examens de contrôle des yeux ne suffisent pas

Dans le cadre des visites de contrôle prévues en Suisse par exemple , l’acuité visuelle de l’enfant est contrôlée à intervalles trop espacés et trop tardivement, si bien que les dysfonctionnements de l’oeil de l’enfant ne sont pas dépistés suffisamment tôt. C’est pareil pour les visites chez le  dentiste . Mais bon nous en reparlerons volontiers une prochaine fois

Pour revenir aux cas des enfants qui souffrent de troubles visuels, disons que  très souvent, les enfants qui sont concernés ne savent pas qu’ils ont une mauvaise acuité visuelle. Cela peut avoir des répercussions graves sur leurs résultats scolaires. L’acquisition de la lecture et du calcul est gênée durablement. Et pire encore, un enfant qui demande à son voisin ce qui est écrit au tableau car il ne peut pas le déchiffrer ou qui copie sur le cahier du voisin parce que c’est plus près, progresse plus lentement et se retrouve en situation de stress scolaire par manque de temps.

Des conséquences physiques graves chez l’enfant

Outre le manque d’envie d’apprendre, une déficience visuelle peut également avoir des conséquences physiques. Des yeux obligés de forcer en permanence peuvent donner des maux de tête et le stress scolaire entraîne de la fatigue. Un trouble de la vision non traité peut avoir pour conséquence un trouble de l’équilibre et de la nervosité, un manque d’attention et une capacité de charge réduite ainsi qu’un trouble du comportement social.

Voilà pourquoi il faudrait offrir à ces enfants des visites permanentes chez un ophtalmologiste afin qu’ils puissent recevoir les soins adaptés.Une visite chez l’opticien pour recevoir de bonnes lunettes correctrices  peut s’avérer également  nécessaire . Pour votre gouverne sachez qu’en France, les  quatre meilleurs opticiens sont :

  1. http://www.direct-optic.fr/
  2. http://www.lusinealunettes.com/
  3. http://www.happyview.fr/
  4. http://lensdeal.fr/ qui est un opticien en ligne

Vous pourrez leur offrir des lunettes de vue et également des lunettes de soleil derrière lesquelles ils pourront musser leurs yeux et les protéger des effets nocifs des rayons UV du soleil. Car contrairement à ce que l’on croit, les enfants ont eux aussi besoin de lunettes de soleil.Et si vous n’avez pas suffisament de fonds. Vous pourrez toujours contracter un crédit.Car aucun effort n’est trop grand quand il s’agit de la santé de vos enfants

Auquel cas les perspectives d’éducation et professionnelles deviennent très vite limitées

Ce qui pourrait être évité car une déficience visuelle se corrige très facilement par le port de lunettes. Les spécialistes déconseillent en revanche les interventions chirurgicales car l’oeil n’est complètement développé qu’à l’âge adulte. L’orthoptiste recommande plutôt un contrôle le plus tôt possible.

« Finalement sur les cinq sens qu’on a, y’a que les yeux qui se reposent de temps en temps avec les paupières. Les autres y sont toujours en alerte. Guy Delisle »

Du coup, il nous revient de profiter de biens d emoments de repos , de sommeil.Cela peut egtalement aider.

La myopie en forte progression.

Mais pourquoi la myopie se développe t-elle chez les enfants au cours de la scolarité?  De manière générale, l’oeil qui se développe est trop souvent dirigé trop près des objets qu’il observe. Lorsque l’oeil d’un enfant se porte sur l’écran d’un ordinateur, de télé, d’un smartphone etc…le cristallin doit fournir un gros effort pour se contracter et pour saisir l’image. Lorsqu’il est souvent focalisé sur une zone proche, l’oeil reçoit de faux signaux de croissance car ces signaux sont unilatéraux, et oublie ainsi la vision de loin

Ce dysfonctionnement est encore renforcé par les heures passées sur le canapé. Car c’est dehors que la vision s’exerce à voir de loin. Par ailleurs, à l’extérieur, les rayons UV qui effleurent la peau stimulent la production de vitamine D, contrairement à la lumière artificielle, et libèrent de la dopamine et autres médiateurs influençant positivement la croissance de l’oeil.

Mais la tendance va dans le sens de davantage de temps passé face à l’écran de l’ordinateur et dans la chambre d’enfant ou au bureau. Comme le montre une étude d’une prestigieuse université  , le nombre et l’intensité des troubles de la vision augmentent avec la durée de formation.Il est démontré que parmi les participants à l’étude sans formation professionnelle, 24% étaient myopes contre 53% chez les participants titulaires d’un diplôme universitaire.
D’importantes disparités sociales Selon le rapport sur la santé des enfants de la ville de Berne de 2014, environ 6% des enfants de l’école primaire présentent des troubles de la vue. Ce rapport indique qu’il existerait un rapport entre mauvaise acuité visuelle et niveau de formation : les enfants dont les parents n’ont pas de formation présentent quatre fois plus de troubles de la vision que les enfants dont les parents sont titulaires de diplômes universitaires. Ceci est lié aux visites de contrôle explique le chercheur .

Dans les familles de niveau de formation supérieur, on procède plus tôt et de manière plus assidue aux contrôles de routine. La myopie plus particulièrement développée chez les enfants issus d’un milieu socialement défavorisé réduit les chances de formation et creuse encore les inégalités sociales. Un trouble de la vision constitue donc un défi social à ne pas sous-estimer .En ce jour du 20 Janvier 2015, ce qu’il vous faut retenir est simple : prenez soin de vos enfants et de leur vision. Evitez d’alentir leur processus de développement intellectuel.