Conseils pour faire un entretien d’embauche pendant le covid-19

entretien d'embauche

Rédacteur en chef. Le port obligatoire du masque complique de nombreuses situations sociales et professionnelles, comme c’est le cas des entretiens d’embauche en face à face.

Le masque limite considérablement la lecture des expressions faciales et la compréhension de la parole en couvrant une grande partie du visage du candidat et de l’interviewer.

Pour que la performance du professionnel ne soit pas entravée par ce nouvel élément, une société de recrutement et de travail temporaire, a fourni six conseils pour faire preuve d’empathie envers l’interviewer dans ces circonstances inhabituelles :

Confirmez les briefings de sécurité avant votre entretien

De nombreuses entreprises ont commencé à accepter des réunions avec des personnes extérieures à leurs bureaux, tout en maintenant des mesures de sécurité et de distanciation sociale. Les chambres et les ascenseurs ont des limites d’occupation maximales, et l’utilisation de masques faciaux est obligatoire pour les réunions et les déplacements dans un bureau.

Toutefois, confirmez avec votre interlocuteur le protocole mis en place par l’entreprise avant votre entretien d’embauche, car il peut y avoir des mesures spécifiques dont vous n’avez pas connaissance.

Indiquez que vous voulez suivre toutes les mesures de distanciation sociale.

N’enlevez pas votre masque pendant l’entretien, surtout s’il a lieu dans une pièce fermée, afin d’éviter d’éventuels risques de contagion.

Après avoir salué votre interlocuteur à la distance recommandée et être entré dans la pièce où se déroulera l’entretien, faites-lui savoir que vous avez l’intention de garder votre masque pendant toute la durée de l’entretien. Vous éviterez ainsi les situations où l’interviewer pourrait vouloir l’enlever, bien que cela ne soit pas recommandé.

N’ayez pas peur de vous répéter ou de demander une répétition.

Lorsque tout le monde porte un masque, il est souvent difficile de comprendre ce que l’autre personne dit. En outre, le fait que deux personnes se rencontrent avec des masques à six pieds de distance rend la communication encore plus difficile.

Vous pouvez craindre de ne pas être en mesure d’exprimer clairement vos idées à votre interlocuteur, ou vous sentir frustré si la communication se passe bien.

Pour réduire votre anxiété, il est préférable d’accepter qu’il y aura des moments où vous devrez simplement vous répéter, et vice versa. Si vous ne comprenez pas l’explication ou la question de votre interlocuteur, n’hésitez pas à lui demander poliment de répéter ce qu’il a dit.

Faites attention à la façon dont vous parlez

Essayez de parler et de prononcer clairement et de bien articuler vos mots. Il se peut que vous deviez parler à un ton plus élevé que d’habitude, car le masque peut vous amener à minimiser le volume de votre voix.

Les chiffres et les mots clés importants doivent être répétés au moins deux fois, ou soulignés à la fin de votre réponse pour vous assurer que votre interlocuteur n’a pas manqué de compréhension.

Si vous avez tendance à parler trop vite, faites un effort pour parler plus lentement afin que votre interlocuteur puisse comprendre tout ce que vous dites. De courtes pauses avant et après des mots clés ou des expériences aideront votre interlocuteur à mieux comprendre votre message.

Avant l’entretien, enregistrez-vous en train de répondre aux questions à l’aide du masque facial et observez le son de votre voix. Demandez un deuxième avis avant de vous rendre à votre rendez-vous afin d’être le mieux préparé possible.

Ayant déjà ajusté le ton de votre voix, ainsi que le volume et la vitesse de votre discours, vous aborderez l’entretien en toute sérénité.

Utilisez le contact visuel et le langage corporel à votre avantage.

Lorsque la moitié de votre visage est couverte, la lecture de vos expressions faciales devient beaucoup plus compliquée. Utilisez le contact visuel, le ton de votre voix et le langage corporel à votre avantage pour mieux transmettre vos idées.

Gardez vos yeux toujours visibles et essayez de soutenir votre regard pendant que vous parlez, cela donnera un sentiment de proximité et de confiance, et vous aidera à sympathiser avec votre interlocuteur.

Pour montrer que vous comprenez ce qu’ils disent et que vous êtes attentif à leurs paroles, faites des gestes qui dénotent la compréhension/confirmation, par exemple en hochant la tête.

Lorsque vous portez un masque, montrer votre enthousiasme avec un sourire est impossible. Pour pallier cette limitation, il existe des alternatives très efficaces.

Utilisez votre langage corporel pour montrer votre intérêt et votre personnalité en tant que professionnel. Lorsque c’est votre tour de parler, maintenez un contact visuel, n’ayez pas peur d’utiliser vos mains et de faire les gestes que vous jugez nécessaires pour appuyer vos paroles.

Lorsque les gestes sont utilisés efficacement, ils peuvent transmettre des émotions et des attitudes positives, telles que le dynamisme et l’enthousiasme. Cependant, il n’est pas conseillé d’en faire trop, car cela peut distraire votre interlocuteur ; l’équilibre et le juste milieu ont leur vertu.

Choisissez un masque de protection simple et clair

Bien qu’il existe de nombreuses options de masques à choisir en termes de style et de couleur, les teintes lisses sont idéales. Les masques chirurgicaux jetables sont une bonne option et sont souvent plus confortables.

Si la couleur de votre masque est trop vive ou présente un motif très coloré et/ou accrocheur, elle peut distraire votre interlocuteur de ce que vous essayez de transmettre. L’essentiel est de paraître formel et professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *